Les agents de la Sogatra respirent enfin : Salaires enfin versés après des mois d’attente

Les agents de la Sogatra respirent enfin : Salaires enfin versés après des mois d’attente

Depuis le 5 octobre dernier, un vent de soulagement souffle au sein de la Société gabonaise de transport (Sogatra) alors que les agents inquiets ont enfin reçu leurs salaires tant attendus. Cette bouffée d’air frais découle de l’intervention du Ministre chargé des transports, le Capitaine de vaisseau Loïc Moudouma Ndinga, agissant sur les directives du Chef de l’État, le Président de la Transition Général Brice Clotaire Oligui Nguema.

Les tensions étaient montées au sein de la Sogatra ces derniers mois, avec des agents envisageant une grève générale en raison du non-paiement de leurs salaires pendant plusieurs mois, ainsi que de la prime Covid. C’est dans ce contexte que le Ministre des transports, de la marine marchande et de la mer a tenu une réunion fructueuse avec les agents pour comprendre leurs préoccupations.

Le résultat de cette réunion est clair : depuis le 5 octobre, la majorité des agents de la Sogatra ont finalement reçu les cinq mois de salaires qui leur étaient dus. Cette intervention du Ministre a été saluée par le Directeur Général de la société, Laurent Skitt Okengue, qui y voit une bouée de sauvetage pour l’entreprise.

Cette action ne peut être sous-estimée, d’autant plus qu’elle intervient dans le contexte de la rentrée scolaire, une période cruciale pour de nombreuses familles. Selon des sources fiables, il ne reste désormais qu’un mois d’arriérés à payer aux agents de maîtrise et aux cadres salariés de la Sogatra.

Le Ministre Loïc Moudouma Ndinga, en poste depuis seulement un mois, a clairement fait du volet social de son ministère une priorité. Cette approche s’inscrit parfaitement dans la ligne directrice du Chef de l’État Brice Clotaire Oligui Nguema, et elle a été cruciale pour résoudre cette préoccupation légitime des agents de la Sogatra.

En fin de compte, cette intervention gouvernementale a apporté un soulagement bienvenu aux employés de la Sogatra, qui peuvent maintenant envisager l’avenir avec un peu plus de stabilité financière.

Judex Manfoumbi

SOCIÉTÉ et CULTURE